L’origine du mot ACER

L’origine du mot Acer vient du celte ac, qui signifie dur, faisant ainsi référence à la dureté du bois.

Acer saccharum

L’érable à sucre, l’érable franche et l’érable piqué possèdent tous les trois le nom botanique de Acer Saccharum Marsh, (Saccharum signifiant doux ou sucré).

Ils possèdent des feuilles opposées, simples et palminerves, comprenant 5 nervures principales. Le cycle vital de l’érable à sucre est semblable à celui de la plupart des arbres décidus d’Amérique du Nord.

L'origine du mot acer

 

Une caractéristique le démarque, lui conférant un potentiel unique : la coulée de sève printanière.

Les érables à sucre atteignent la taille propice à l’entaillage vers 40 ans. À ce moment, on pourra effectuer une entaille seulement, et ce, toujours en fonction du diamètre qu’aura atteint l’arbre. Un arbre bien entaillé donnera entre 2 et 5 litres de sève par jour (si la température le permet). Il peut continuer à en produire à chaque printemps pendant environ un siècle.

À la fin de la période de la saison de production, à la mi-avril, une entaille aura donné entre 35 et 50 litres de sève, donc l’équivalent de 1 litre de sirop d’érable produit.

Il est à noter que la sève est d’apparence très claire, comme de l’eau, et contient naturellement entre 1,5 et 3% de saccharose à la récolte.

À la fin du processus d’évaporation, elle deviendra le sirop d’érable à 66% de concentration de saccharose, soit 66° Brix.

D’autres types d’érables à sucre sont utilisés pour la production, comme l’érable rouge (Acer rubum) ou argenté (Acer saccharinum). Leur sève est cependant moins sucrée et donnera par conséquent un sirop plus foncé.

Laisser un commentaire

×
×

Panier